Quand les « émojis » envahissent les réseaux sociaux

emojis

Les émoticônes feront bientôt leur apparition dans les interfaces de Facebook et Twitter.

Que ce soit sur mobiles ou sur ordinateurs, il est difficile de passer outre. Ces dessins conçus pour représenter des émotions, appelés « émoticones » ou « émojis », sont partout. Les réseaux sociaux ont donc décidé de surfer sur cette tendance. Selon le journal Le Parisien, Facebook et Twitter pourraient les intégrer, très prochainement, dans leurs interfaces. Lire la suite

Le phubbing, le nouveau maux de notre siècle?

Phubbing

Le phubbing ? Mais de quoi parle-t-on ? 

C’est le fait de regarder sont téléphone quand quelqu’un vous parle de quelque chose. 

« Phubbing » est un mot anglais constitué de « phone » (téléphone) et snubbing (snober), qui pourrait se traduire par « télésnober ». Le terme apparait en 2013 par un Australien,  Alex Haugh qui n’a pu que constater le comportement des êtres qui l’entouraient. 

Ce type de comportement est dans sa pratique né avec l’arrivé des smartphone dans les pays développés. Le phubbing s’installe à la maison, devant la télé, au cinéma et même au lit. 36% des Britanniques se disent prêts à répondre à un appel pendant l’amour, et une Européenne sur 5 affirme consulter son portable lors de l’accouplement.

Lire la suite

Ecosia : Le moteur de recherche qui plante des arbres

ECOSIA

Chaque jour, plus de 250 millions de recherches sont effectuées sur Google. Mais chaque recherche sur le géant du web générerait 7 grammes de CO2, soit une ampoule allumée durant une heure. Un résultat loin d’être respectueux de l’environnement. Des moteurs de recherche « green-friendly » tentent alors de rendre la recherche sur le net plus responsable et plus verte. C’est le cas d’Ecosia, le moteur de recherche qui plante des arbres, devenu une référence en Europe.

Lancé en Allemagne par Christian Kroll en 2009, Ecosia est disponible dans 47 pays et compte 200 000 utilisateurs réguliers.  Reprenant la structure classique d’un moteur de recherche, Ecosia affiche des résultats générés par Bing et des encarts publicitaires par Yahoo. Sa grande originalité? Compenser les émissions de CO2 liées aux requêtes en reversant 80% de ses revenus publicitaires à un programme de reforestation au Brésil, impulsé par l’association The Natural ConservancyDepuis 2011, 1 076 440 arbres ont été plantés, soit un toutes les 73 secondes.

En plus d’une interface simple d’utilisation, Ecosia amène une touche ludique en indiquant le nombre d’arbres plantés grâce à votre navigation. Après avoir effectué une recherche, l’ensemble des données est également supprimé sous 48 heures et le moteur se donne l’objectif de transparence en publiant régulièrement les dons effectués. En 2011, Ecosia a reçu le prix de l’innovation TIC (technologie de l’information et de la communication) et le prix spécial TIC écologique du Ministère allemand de l’économie et des technologies. 
 

Les « Google Verts » ont le vent en poupe

Ecosia n’est pas un cas isolé bien au contraire! D’autres moteurs de recherche se développent et proposent aux internautes une recherche plus verte. C’est le cas d’Ecogine, lancé par des étudiants nantais de l’Ecole Polytechnique en 2008. Tous les bénéfices sont reversés à des associations à but écologique.  
captecr Ecogine

Ces « Google Verts » fleurissent de plus en plus sur la toile en rendant la recherche plus éthique. Néanmoins, le but n’est pas d’optimiser les ressources utilisées par une recherche mais plutôt de compenser le plus possible les émissions carbone. Un avantage non négligeable par rapport aux moteurs de recherche « classiques ». 
 
Pour Christian Kroll, fondateur d’Ecosia, « il n’y a aujourd’hui plus aucune raison de chercher avec Google. Ecosia vous donne accès à des résultats de même calibre, tout en vous donnant la possibilité de lutter contre le changement climatique».
 
D’ici 2020, Ecosia se donne l’objectif d’atteindre le milliard d’arbres ! Alors, un petit clic pour l’Homme, un réel déclic pour la préservation de la Nature? 

 

 

L’Equipe.fr, un site en constante évolution

Le site Internet de L’Equipe fêtera ses 16 ans cet été, durant le Championnat d’Europe de football qui se tiendra en France. Il avait d’ailleurs été lancé à l’occasion de l’Euro 2000, au moment où la bulle Internet explosait. Cet anniversaire est l’occasion de revenir sur les différentes versions de L’Equipe.fr, et de montrer sa progression. L’objectif est ici d’étudier l’interface du site, et ses différentes significations. Les photos accompagnant cet article permettent d’observer les nombreuses informations mentionnées.

V1 2000/2001

Lire la suite

Vidéo à la verticale : le renversement d’une pratique ?

La rotation automatique des écrans de smartphone est en passe de devenir obsolète. Désormais une vidéo doit pouvoir se regarder telle qu’elle a été conçue, c’est à dire verticalement. Du moins si on en croit les dernières tendances.

Photo prise à la 50ème conférence de Munich sur la sécurité en 2014

Photo prise à la 50ème conférence de Munich sur la sécurité en 2014

Lire la suite

Des objets connectés d’un nouveau genre

On en parle très peu et pourtant ils font leur apparition : les interfaces neuronales connectés. Imaginez-vous contrôler l’avatar de votre jeu vidéo préféré, piloter un drone à l’aide de votre cerveau. Ce n’est plus de la science fiction mais bien une réalité

De nouvelles vocations

On rencontre généralement les interfaces neuronales directes (BCI) dans le milieu de la médecine, aujourd’hui on peut en avoir un chez soi, le prix est encore élevés mais les possibilités d’usages sont sans limite.

l'emotiv - CC BY NC H.Aoki

l’emotiv – CC BY NC H.Aoki

Chaque action active une zone particulière de notre cerveau. Relié à Internet ou à un autre système, le BCI  analyse l’activité et peut en déduire par un programme à quoi cette activité correspond : à l’action de marcher, de reculer, aller à gauche ou à droite…  À l’aide des données recueillies, on peut actionner tout type d’objet connecté.

Lire la suite

Piratage de Sony: faut-il se poser la question de l’éthique journalistique?

C’est l’affaire dont tout le monde parle. Rarement un piratage n’avait été aussi médiatisé et l’affaire ne fait qu’escalader depuis fin 2014. Plusieurs raisons : l’envergure de l’attaque, l’aspect et le poids de la politique dans l’attaque mais aussi le côté légèrement curieux voire voyeuriste de chacun d’en savoir un tout petit peu plus sur les dessous du monde secret d’Hollywood. Mais qu’en est-il du traitement médiatique de l’affaire, qu’en est-il de l’éthique journalistique?

Lire la suite