Iphone, Iphone, tu nous perdras tous…

Attention à tous les possesseurs d’Iphone, vous risquez gros. Ce petit bijou de technologie capable de tout faire, de la plus simple opération, passer des appels à la plus incongrue, trouver les toilettes les plus près de l’endroit où vous êtes, est également capable de vous guider à travers le monde grâce à son gps intégré. Sauf que petit problème, ce même gps au lieu de vous emmener à l’endroit que vous souhaitez, peut vous emmener là où il n’est pas vraiment recommandé d’aller sans préparation, le désert par exemple…

Capture d'écran de l'application

Capture d’écran de l’application

Lire la suite

Framakey : un bureau dans la poche et des secrets mieux gardés

Ce n’est pas le sésame, mais presque. L’association Framasoft met gratuitement à disposition sa framakey, une clef USB qui permet d’avoir toujours sur soi une large sélection de logiciels ou de démarrer un ordinateur sous un système GNU/Linux.

Image du projet Framakey

Les voyageurs, routards ou simples déplacés d’un moment, se passent le mot depuis déjà un moment ; les indécis, incapables de choisir entre Linux, Mac ou Windows, ne la quittent jamais. La framakey, clef USB de Framasoft, embarque une suite complète de logiciels pour Windows et Mac, et un système GNU/Linux Ubuntu.

Lire la suite

PS3 vs LINUX : première victoire pour Sony

L’action engagée l’an dernier contre Sony a été rejetée cette semaine par la justice américaine. Son auteur voulait sanctionner la décision du constructeur japonais d’avoir supprimé la fonctionnalité « Autre OS » qui permettait d’installer Linux.

linux ps3L’un des principaux arguments de vente, mis en avant par Sony lors de la sortie de la PS3, était d’avoir autorisé le téléchargement et l’installation du système d’exploitation Linux. Il était ainsi possible de bidouiller sa console et d’exécuter des applications conçues par la communauté. Lire la suite

Google se lance dans la musique.

Google music a ouvert ses portes le 16 novembre dernier aux Etats-Unis renforçant ainsi la concurrence entre Apple, Amazon ou encore Deezer et Spotify.

Un accord a été signé avec trois majors, à savoir  Universal, EMI (racheté par Universal) et Sony mettant ainsi à disposition des internautes 13 millions de titres à télécharger. Sans surprise les prix pratiqués sont les mêmes que ceux d’Itunes (entre 0.99 et 1.29 dollars).

Un service de « musique dans les nuages », présent depuis la version bêta lancé en mai dernier, permet aux utilisateurs de stockés jusqu’à 20 000 titres.

Google n’en oublie pas pour autant son réseau social puisque les achats des usagers peuvent être partagé sur Google+ et écouté par leurs amis gratuitement en intégralité.

On peut noter une particularité permettant ainsi à Google de se démarquer de ses concurrents : les artistes indépendants pourront vendre leur musique. Il leur suffit de créer une page dédiée sur le site à la manière de Myspace, de mettre en ligne leur chanson et de fixer le tarif. L’artiste touchera 70% des revenus généré par la vente tandis que Google aura les 30% restant.

Aucune date de lancement en Europe n’est annoncée pour le moment.