Élections US: Instagram au service du journalisme

washingtonpost From White House reporter @amyegardner1: « A sea of soldiers at Fort Bliss holding up camera phones to catch the president. » #2012unfiltered #FtBliss #Obama

La NBC News, l’ABC World News et le Washington Post avaient décidé de surfer sur la vague des nouvelles pratiques journalistiques pour les élections presidentielles américaines. Les trois médias avaient équipé leurs reporters d’Iphone 4S dotés de l’application Instagram. Le but : suivre au jour le jour les candidats, les photographier, et partager instantanément leurs clichés sur la toile. Coulisses, débats et réunions, la campagne présidentielle américaine n’a plus de secret pour le Web 2.0.

Lire la suite

Lex Google : qu’est-ce que c’est ?

Les relations entre Google, les éditeurs de presse européens et le gouvernement Français sont particulièrement tendues en ce moment. La raison ? « Lex Google », un projet de loi de droit voisin qui forcerait Google à rémunérer les journaux dont il indexe les articles.

 

Explications :

Lire la suite

Vis Tavi de star du net


photo par Cara Stricker

En septembre dernier, un étrange livre faisait parler de lui dans les médias américains. 350 pages, grand format, et le look d’un journal intime de fille de 16 ans, plein de souvenirs et de collages. A ceci près que les textes étaient de vrais articles, choisis sur le webzine pour adolescentes Rookie, créé par la blogueuse de 16 ans Tavi Gevinson. Quoi, attendez ? Un livre, sur un webzine, créé par une blogueuse, de 16 ans de surcroît ? Je sais, ça surprend, mais laissez-moi vous expliquer.

Lire la suite

La seconde vie des magazines informatiques

Quoi de plus banal que les jeux vidéo en 2012 ? Je ne suis pas devin, mais il est fort probable que les prochaines fêtes de Noël, qui approchent tranquillement, continuent de prouver que, maintenant, tout le monde joue. Après s’être mis les filles dans la poche, l’industrie vidéoludique s’est même mise à lorgner du côté des parents, voire des parents des parents, avec la Wii et la Nintendo DS. Et pourtant, ça n’a pas toujours été comme ça. Il y a dix ou vingt ans, les passionnés étaient plus rares, les filles aussi, et Léa Passion Cheval/Natation/Couture/Fashion n’existait pas. Cette époque se nimbe doucement d’un épais brouillard dans nos mémoires, mais pas de panique : Abandonware Magazines est là.

Lire la suite

Internet ne tue pas le papier !

presse internet concurrenceOn l’annonçait mort en 2009, mais le New York Times a survécu à la crise de la presse. Mieux, le titre semble avoir trouvé un modèle économique durable grâce à sa version en ligne ( OWNI, par Gaetan Mathieu le 24/11)

Journal de référence en danger :
Tous les matins, la Une du New York Times est plus apte que n’importe quelle autre source d’information à déterminer quelles vont être les informations majeures de la journée. Mais en cinq ans, les dépenses annuelles du journal ont baissé de 860 millions de dollars avec en contrepartie un appauvrissement du contenu… Lire la suite

Facebook fait son entrée en bourse

Depuis la création de facebook en 2004, son co-fondateur et PDG, le très médiatique Mark Zuckerberg n’a jamais caché sa crainte d’introduire la société en bourse, préférant faire appel à des investisseurs privés. Et pourtant, ce lundi, le très respecté wall street magazine annoncait une très probable introduction en bourse de facebook entre avril et juin prochain. La valorisation du fameux réseau social s’élèverait à 100 Milliards de dollars, soit environ 26 fois son chiffre d’affaire supposé, constituant ainsi la plus grosse entrée en bourse depuis Google en 2004.

Un revirement de situation qui pourrait s’expliquer par la prochaine publication obligatoire des comptes de la société. En effet la loi américaine oblige toute entreprise comptant plus de 500 actionnaires à rendre ses comptes publiques, ce que Zuckerberg avait toujours refusé de faire jusqu’à maintenant. Mais à l’heure où la publication prochaine des finances de facebook ne fait plus aucun doute, autant en tirer tous les avantages.

Selon les informations communiquées par Facebook, seulement 10% des actions seraient échangées en bourse. La première levée de fond atteindrait donc une valeur de 10 milliards de dollars. Rappelons que Mark Zuckerberg détient lui 24% des actions totales de la société.