Cartes : La presse en fait voir de toutes les couleurs au FN

Le premier tour des élections régionales le 6 décembre dernier a été l’occasion de constater un certain flou cartographique autour de la couleur à donner aux régions dominées par le Front National. Plusieurs tendances se dégagent pourtant. Toutes porteuses de sens, d’un point de vue sémiologique.

regionales-quelle-couleur-pour-le-fn-sur-les-cartes,M282272

Cartes présentes sur les sites des Echos (à gauche) et du Figaro (à droite)

Lire la suite

Aux Etats-Unis, le téléchargement illégal en voie de disparition

La fin d’une époque. L’offre légale de biens culturels représente désormais aux USA plus de 70% du trafic lié aux téléchargements de ces services. C’est le résultat d’une étude publiée le 7 décembre dernier par une entreprise américaine spécialisée dans les communications, Sandvine.

Capture d'écran du site Netflix

Capture d’écran du site Netflix

Netflix champion

Le temps des Napster, E-Mule ou Bittorrent semble bien révolu. Les services de streaming légaux emportent la plus grande part du trafic aux Etats-Unis, avec un pourcentage de près de 70%, pour les flux audio et vidéo combinés. L’édition 2010 de ce même rapport chiffrait alors à 35 %. Outre cette progression spectaculaire qui marque un tournant dans la consommation de bien culturels sur internet, Sandvine dégage un acteur majeur, leader de ce mouvement : le géant Netflix.

Plateforme créée sur les collines de la Silicon valley en 1997, cette entreprise en ligne est à elle seule responsable de 37% du trafic total. L’expression « Netflix and chill ? » rendue célèbre sur internet prend ici son sens. Lancé en septembre 2014 en France, où il trouve peu à peu son public à mesure que son catalogue s’étoffe, le cador du streaming est, Outre-Atlantique, solidement ancré dans les mœurs en ligne.

Les autres acteurs de ce changement sont aussi bien connus des internautes. Youtube affiche une performance à 18%, quand Amazon progresse pour atteindre 5%. Ces chiffres déséquilibrés montrent bien les habitudes de consommation en ligne : le grand public préfère désormais passer plus de temps sur des sites streaming de qualité et éluder toute expérience désagréable.

Bittorent en roue libre

Un constat positif pour les grandes firmes culturelles, qui s’accompagne d’un revers de taille pour les têtes de gondoles du peer-to-peer. Bittorent, l’un des clients torrent les plus utilisés, voit cette année son trafic chuter à 5%. À titre de comparaison, il était de 31 % en 2008.

Capture d'écran du Logiciel Bittorent

Capture d’écran du Logiciel Bittorent

Dans un entretien au site Motherboard, le pirate-militant Peter Sunde, co-fondateur du site The Pirate Bay, se disait pessimiste quant à l’avenir de sa propre vision de l’utilisation d’internet dans les années à venir. « Internet est merdique maintenant. Quelque chose s’est brisé. Peut-être que quelque chose n’allait pas dès le départ, mais maintenant c’est pire que tout. (…) Nous avons déjà perdu. ».

Opposant virulent à l’industrie du divertissement, Sunde vient de purger 5 ans de prison aux Etats-Unis, peine liée à ses activités illégales sur la toile. Bien que ce dernier ait pu tenir un discours pessimiste lors de cette rencontre, il a encore fait parler de lui le 27 décembre dernier. Kopimashin, sa nouvelle invention, propose de copier une piste mp3 plus de 1000 fois en quelques secondes. Un nouveau pied de nez à l’industrie musicale, que Sunde voit comme un moyen de dénoncer des pratiques qu’il juge déloyales.

Les infographies interactives : le nouveau storytelling visuel

capture d'écran de l'infographie interactive du Hufftington Post

Adieu diagramme en bâtons, camembert et graphique à points. Aujourd’hui, ces vieux systèmes de représentation sont devenus obsolètes. Place aux nouvelles infographies interactives, celles sur lesquelles ont peut cliquer pour accéder aux données que l’on souhaite, celle qui sont à la fois esthétiques et informatives, celles qui permettent en un seul coup d’œil de comprendre l’information principale du document. Très à la mode depuis plusieurs années, ces infographies 2.0 accentuent la croyance dans la « vérité des données » qui fait consensus au sein de la société. Un tableau de chiffre ne peut pas mentir. Et les nouvelles interfaces semblent encore plus transparentes, plus objectives, plus véridiques. Mais le sont-elles vraiment ?

Lire la suite

Google + bibliothèque de Lyon = Numelyo

La ville de Lyon a désormais sa propre bibliothèque numérique et ce grâce à un partenariat public/privé qui a rendu possible la numérisation de plus de 200 000 documents. Baptisé NUMELYO, la plateforme numérique donne accès gratuitement aux ouvrages de fonds ancien ainsi qu’à une importante collection de photographies, d’affiches, d’estampes, et d’archives de presse. Seuls les documents tombés dans le domaine public et ceux pour lesquels les ayants-droit ont donné leur accord sont numérisés.

numelyo Lire la suite

Google lance le « Knowledge Graph »

Le 5 décembre dernier, Google a annoncé sur son blog officiel le lancement du Knowledge Graph en France. Déjà déployé depuis l’été dernier, mais à partir de la base de données en anglais, cette toute nouvelle fonctionnalité est offerte par le moteur de recherche dans le but de s’approcher le plus près possible des besoins de l’internaute.

Lire la suite

Facebook fait son entrée en bourse

Depuis la création de facebook en 2004, son co-fondateur et PDG, le très médiatique Mark Zuckerberg n’a jamais caché sa crainte d’introduire la société en bourse, préférant faire appel à des investisseurs privés. Et pourtant, ce lundi, le très respecté wall street magazine annoncait une très probable introduction en bourse de facebook entre avril et juin prochain. La valorisation du fameux réseau social s’élèverait à 100 Milliards de dollars, soit environ 26 fois son chiffre d’affaire supposé, constituant ainsi la plus grosse entrée en bourse depuis Google en 2004.

Un revirement de situation qui pourrait s’expliquer par la prochaine publication obligatoire des comptes de la société. En effet la loi américaine oblige toute entreprise comptant plus de 500 actionnaires à rendre ses comptes publiques, ce que Zuckerberg avait toujours refusé de faire jusqu’à maintenant. Mais à l’heure où la publication prochaine des finances de facebook ne fait plus aucun doute, autant en tirer tous les avantages.

Selon les informations communiquées par Facebook, seulement 10% des actions seraient échangées en bourse. La première levée de fond atteindrait donc une valeur de 10 milliards de dollars. Rappelons que Mark Zuckerberg détient lui 24% des actions totales de la société.