Alerte Smartphone : Virus attacks sur la planète Androïd !

trojan-virus-found-android-handsets-0

Android sick

Cette année Android est la star pour les créateurs de virus destinés aux Smartphones. Cette cible attire pas moins de 99% des virus en circulation. Le système d’exploitation de Google a ainsi reçu presque toutes les attaques spécifiques de malware de l’année et de botnets ainsi que d’autre moyen d’espionage mobile. Trois groupes de malwares sont propagés sur le réseau : des SMS troyens, des modules publicitaires et exploits pour obtenir des droits de root dans le dispositif mobile. Lire la suite

Humain VS patate?

En effet, suite à des tests réalisés afin d’améliorer la connexion sans fil du réseau  wifi  pour ses avions, Boeing fait de nombreuses simulations dans des situations et conditions réelles où nous les humains, sommes remplacés par des pommes de terre.

On note une forte augmentation et multiplication des vols disposant des connexions wifi. Malgré le cout que cela engendre à la compagnie, celle-ci n’hésite pas pour autant à améliorer la qualité des services qu’elle propose et notamment comme c’est le cas ici, d’améliorer sa connexion. Selon la place des sièges au sein de l’avion, la qualité du réseau ainsi que la puissance du signal varient énormément.  C’est pourquoi, Boeing, veut résoudre ce problème pour améliorer la répartition et la diffusion des ondes dans l’habitacle pour que les connexions soient identiques en tout lieu de l’avion. Lire la suite

Lorsque le futur est « sensiblement » proche

623383

La technologie évolue à une vitesse hallucinante depuis déjà plusieurs années. Dans son rapport annuel baptisé 5in5 évaluant les tendances technologiques pour les cinq prochaines années, le groupe américain IBM a annoncé que les futurs appareils informatiques auront dorénavant des capacités sensorielles et posséderont la capacité d’imiter les sens humain tel que le toucher, l’odorat ou le goût.

Lire la suite

Windows Live Messenger prend sa retraite!

MSN Messenger, c’est bel et bien fini. Après 13 ans de loyaux services, Microsoft a annoncé mardi 6 novembre qu’il mettrait fin en 2013 à son service de messagerie instantanée Messenger, qui va être intégré au service de téléphonie sur internet Skype racheté l’an dernier par le groupe informatique américain.

 

Depuis mai 2011, Microsoft détenait deux services de discussion instantanée : le vieillissant Windows Live Messenger et Skype, 280 millions d’utilisateurs, racheté il y a six mois pour 8,5 milliards d’euros. « Skype et Messenger se réunissent », annonce Tony Bates, responsable de la division Skype chez Microsoft, dans un message publié sur le blog officiel du service de téléphonie sur internet.

Ce principe va rendre les choses plus simples, et améliorer l’expérience globale pour tous les utilisateurs, qu’ils utilisent déjà Skype, ou qu’ils viennent de Messenger. À cette fin, Microsoft rendra inutilisable Messenger courant 2013. Pour ne pas bousculer les utilisateurs, le passage vers Skype prendra plusieurs mois, rassure Microsoft. Si le calendrier n’a pas encore été défini, l’annonce a secoué les internautes, fidèles à MSN depuis son lancement en 1999.

Avec cette annonce de Microsoft, c’est toute une génération d’internautes qui est en deuil…

 

Google d’accord avec la presse belge

Google a trouvé un accord avec les éditeurs de presse francophone belge.

Google a trouvé un accord avec les éditeurs de presse francophone belge.

Un accord a enfin été trouvé, mercredi 12 décembre, entre les éditeurs belges de presse francophone et Google, concernant l’action en justice engagée en 2006 pour violation des droits d’auteurs. L’issue de cette affaire n’a toutefois pas abouti sur des indemnisations pour l’inclusion de contenus des journaux dans leur service. Les éditeurs français ne pourront donc pas encore se réjouir de voir Google céder.  Lire la suite

Réseaux sociaux en Asie : la chute du mur Facebook ?

TencentWeChatLaunchParty1

Grâce à un marché florissant, la Chine, le Japon et la Corée voient éclore une nouvelle génération de médias sociaux. Basées sur les smartphones, ces applications novatrices pourraient bien, à terme, faire trembler le célèbre réseau social de Mark Zuckerberg.

Lire la suite