Tout ce qu’il faut savoir sur la PirateBox !

Logo de la PirateBoxSi un jour on vous parle de PirateBox et que l’on vous questionne sur le sujet, il n’est pas certain que vous sachiez répondre. Une Pirate Box hmm ? Mais qu’est-ce que cela peut bien-être ? Sûrement une fantaisie d’un geek désœuvré qui a lancé un nouveau concept dans son garage ! Ou alors un nouveau moyen pour échanger des fichiers piratés ou une boîte à outils pour hacker sites, infrastructures et autres organisations étatiques sans laisser de traces ? Ne me dîtes pas quand même, que l’on vend ce genre de produits sur le marché ? Vous plaisantez ?

Lire la suite

Les jours noirs du New York Times : l’alternative du numérique

Après l'annonce du licenciement d'une centaine de postes, le quotidien américain réfléchit à une stratégie qui repose essentiellement sur la toile.

Après l’annonce du licenciement d’une centaine de postes, le quotidien américain réfléchit à une stratégie reposant essentiellement sur la toile.

À l’instar du quotidien français Libération, le New York Times peine à trouver un modèle économique  stable. Il y a trois semaines, le quotidien américain annonçait la réduction d’une centaine de postes afin de « réduire les coûts et investir dans son avenir numérique ».

Face à la montée en puissance des pure players, le journal a eu du mal à rester bénéficiaire ces dernières années. Selon la direction, ces suppressions sont nécessaires « pour maîtriser leurs coûts » et leur «  permettre de continuer à investir dans l’avenir numérique ». En raison de « la progression de coûts de la structure », le journal étudie sérieusement la piste du digital. Même si, au départ, la vente de sa version papier sur internet fut un véritable succès, au second  trimestre, le site s’est contenté de la moitié de ses ventes, avec un bénéfice de 9.2 millions de dollars, contre 20.1 millions de dollars un an plus tôt. Lire la suite

Entre logique éditoriale et dictature du clic

Google AN

A l’heure de la convergence médiatique, un certain nombre d’organes de presse, comme le très prestigieux New York Times, ont indubitablement du mal à négocier le virage du numérique. Particulièrement réputé pour la qualité de ses productions éditoriales, le célèbre quotidien new yorkais n’a, pour l’heure, pas encore trouvé son modèle économique sur le web. Chartbeat, XiTi, Google Analytics : les exigences du web journalisme semblent désormais bien loin de l’unique logique éditoriale. Quid de la qualité journalistique sous la nouvelle dictature du clic ?

Lire la suite

Première couverture numérique animée pour « The New Yorker » !

Le magazine américain célèbre pour ses « covers », a proposé pour la première fois une couverture numérique au format GIF.

Une du magazine américain "The New Yorker"

Une du magazine « The New Yorker »
Crédits : The New Yorker

C’est le GIF (format qui permet d’animer les images) qui a été choisi pour la couverture numérique de l’édition du New Yorker de la semaine du 6 Octobre 2014.

Lorsque l’on regarde cette une, réalisé par l’artiste Allemand Christoph Niemann, on a l’impression d’être coincé à bord d’une voiture dans les embouteillages. Le tout sous une pluie battante.

Le taxi jaune, un des emblèmes de la grosse pomme ainsi que les buildings en arrière-plan ne laisse aucun doute quant au lieu : New-York. «Quand je suis arrivé à New-York pour la première fois, c’était sous de fortes pluies. C’est peut-être pour cette raison que je considère, qu’il n’y a aucun autre endroit sur terre où être coincé dans les embouteillages un jour de pluie est si beau. » raconte Christoph Niemman.

L’artiste a déjà réalisé d’autres œuvres ayant aussi pour thème : les embouteillages par temps pluvieux dans la ville de New-York. Vous pouvez les visionner ici.

Source : The New Yorker 

 » Et nous avons 1000 raisons d’espérer, notamment grâce aux technologies  »

Lundi 6 octobre – Au Théâtre National Populaire de Villeurbanne, le décor de l’Ecole des femmes est planté pour la pièce qui se tiendra dans les jours à venir. Mais pour l’instant, place à la conférence d’Edwy Plenel, directeur de Médiapart, sur les médias participatifs, indépendants et sur l’avenir de la démocratie. Lever de rideau.

Acte 1, l’avenir de la démocratie

Pour les 10 ans du TNP de Villeurbanne, Edwy Plenel était l'invité d'honneur le 6 octobre dernier

Pour les 10 ans du TNP de Villeurbanne, Edwy Plenel était l’invité d’honneur le 6 octobre dernier

 

A l’image de Platon et du mythe de la caverne, Edwy Plenel est passé par des éclaircissements pour guider son public.  Pour lui, les journalistes représentent les droits de savoir des citoyens en faisant surgir le hors scène, à savoir ce qui n’est pas montré. Plenel définit la démocratie idéale comme étant sans privilège, permettant à chacun de « s’en mêler », alors volonté collective du n’importe qui ou plutôt confiscation ? «  La démocratie, c’est le soucis des minorités, la diversité et la pluralité » selon lui.  Lire la suite

Les geeks sont-ils devenus les nouvelles stars à suivre ?

culture-geek-550x190

Tous un peu Geek ?

Aujourd’hui la culture geek est mise en valeur sur de nombreux plans. Le jeu vidéo est bien sûr la base de cette expansion. Le chiffre d’affaire de la culture vidéo-ludique dépasse celle du cinéma et continue de progresser de manière exponentielle. Celle-ci s’est développée sur de nombreux plans. Le joueur n’est plus un no-life scotché devant un écran d’ordinateur. Les joueurs et joueuses sont présents derrière la télévision,leurs consoles, derrière leurs téléphones et tablettes. Combien d’heures passez-vous devant votre propre ordinateur ou téléphone à déplacer des bonbons ? Combien de journée entière vivez-vous avec votre écran ? Une étude récente prouve qu’en une vie nous passons en moyenne 2 ans face à nos outils numériques. Lire la suite

Après le Fappening, le Snappening

snapchat-bratVous aviez apprécié les photos piratées de vos starlettes préférées dans le plus simple appareil ? Et bien sachez que si vous utilisez Snapchat, vous êtes peut-être sur le point de savoir ce qu’elles ont ressenti. En effet, un peu plus d’un mois après le piratage massif de l’Icloud, ce seraient plus de 13 gigaoctets de photos et vidéos envoyés via l’application au fantôme qui auraient été détourné par un groupe de hackers.
Lire la suite

Un logiciel pour transformer le langage des signes en son

La société KinTrans basée à Doubai a créé un logiciel basé sur la technologie de Microsoft Kinect qui permet de traduire le langage des signes en sons. Ce logiciel, appelé Heads Can Talk, permet de repérer les positions des mains et transforme les gestes en sons, et ce dans différentes langues. Un moyen qui peut permettre aux personnes muettes de pouvoir être comprises par tous.

Lire la suite