Facebook, nouveau propriétaire d’Instagram.

Le 9 avril 2012, Facebook avait annoncé l’acquisition d’Instagram, aujourd’hui le réseau social est décidé à appliquer sa stratégie de monétisation au service en ligne. Le 16 janvier 2013, une nouvelle politique entrera en vigueur.

Instagram (application et service de partage de photos sur pateformes mobiles) s’attribue le droit permanent de vendre les photos publiées par les utilisateurs de son service, sans aucune rémunération pour l’auteur, sans le consentement de l’internaute. Facebook exige aussi aux utilisateurs d’Instagram que ceux qui n’auront pas supprimé leur compte et leurs photos ne pourront pas s’opposer à cet usage commercial.

Ces nouvelles règles d’utilisation permettent donc à Facebook de vendre à des fonds publicitaires des photos appartenant aux membres d’Instagram. Facebook transforme alors Instagram en une simple banque d’images et promet en revanche de n’afficher que les publicités les plus intéressantes selon les internautes.

Sur un plan juridique et légal, cette nouvelle politique ne va pas vraiment de soi et pourrait avoir recours à la justice…

Cette affaire rappelle que les utilisateurs ne payent pas de service, qu’ils ne sont donc pas clients mais simples produits. Dès lors que vous utilisez un service gratuit, vous prenez le risque que vos données personnelles soient utilisées (vos photos, vos emails, vos achats, vos goûts…).

Est-ce le sacrifice à payer pour la gratuité du service ? …