Snapchat : l’application pour cachotiers pas si secrète que ça

SnapchatJames Bond en rêvait, Evan Spiegel Sipa l’a fait. L’applicataion Snapchat pour IOS et Androïd fait un tabac chez les jeunes. Elle leur permet d’envoyer des photos, vidéos ou simples messages qui s’autodétruisent au bout de dix secondes.Les plus sceptiques y verront une facilité à cacher des contenus gênants, tels que des « sextos » envoyés à son amant(e) et d’autres contenus qu’on n’aimerait pas retrouver sur Internet ou sur son propre téléphone par son conjoint.
Concurrencé par Poke Facebook,Snapchat le sera très bientôt par Wire. En effet, deux ex-ingénieurs d’Amazon viennent de lever 1,8 millions de dollars pour développer leur application. Disponible en version beta, elle s’adresse à la même cible que Snapchat, les adolescents. La différence? Les messages s’effacent au bout de 24 h et non quelques secondes.

Véritable succès, Snapchat attire de plus en plus. Le nombre de photos échangées a considérablement augmenté, passant de 20 millions par jour en 2012 à 400 millions aujourd’hui.

Un tel succès qui ne pouvait pas passé inaperçu dans le monde numérique. Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, a alors eu l’envie de mettre la main dessus. Proposant même une somme qui peut paraître faramineuse : 3 milliards de dollars. Somme jugée trop faible pour les créateurs de Snapchat, qui remballent alors les folies dépensière du monstre du réseau social américain.  dequ’elle ne dégage encore aucun revenu ! Il a dû remballer sa proposition, les fondateurs de la start-up ayant finalement refusé son offre.

Des contenus pas si effacés que ça ?

En théorie, ce que l’utilisateur partage via cette application n’est pas enregistré. Des milliers d’utilisateurs se lachent et osent poster l’impostable. En pratique cependant, des traces du passages des contenus restent tatouées sur le téléphone. Avec de bonnes applications, il est alors possible de retrouver le message initial. Un peu gênant non ?

L’autre technique possiblement utilisée par les destinataires est la capture d’écran (ou de faire soi-même une photo du contenu) en maintenant tout simplement un doigt agile sur l’écran tactile.

 

Alors Snapchat est elle seulement une application utilisée pour envoyer des photos coquines ? Le fondateur Evan Spiegel refuse cette facilité. »Sur 400 millions de photos diffusées chaque jour , il existe certainement quelques photos de personnes nues, c’est inévitable ».

Une réponse qui en fera sourire plus d’un.