Un navigateur en peer to peer

Ce mercredi 10 décembre, la société BitTorrent a publié un article présentant brièvement son nouveau projet de navigateur : Project Maelstrom.
La question que pose Eric Klinker, PDG de la société, est la suivante : et si Internet fonctionnait sur le principe de peer to peer (pair à pair en français) ? Le projet, qui réside dans le fait qu’Internet devrait être « alimenté » par les utilisateurs, est présenté comme « une nouvelle façon de publier des contenus Web, d’y accéder et de le consommer ».

 

blog-image-940x411

Le post publié sur le blog de BitTorrent ne donne aucune information technique et laisse à supposer un fonctionnement proche à celui de Thor.
Il n’y a pas besoin de serveurs centraux car les contenus appartiennent aux personnes qui se connectent. Une différence reste pourtant à noter : un contenu disponible sur Maelstrom sera dispersé sur plusieurs ordinateurs (plusieurs internautes, plusieurs hébergeurs).
L’anonymat n’étant pas l’avantage promu, BitTorrent insiste sur les qualités d’ouverture, de neutralité, de protection de la vie privée ainsi que de l’efficacité de son navigateur.

Pour les plus curieux, un appel est fait aux volontaires pour tester le projet disponible en version alpha et uniquement sur invitation.
Pour s’inscrire : cliquer ici.