Bracelet Unique : un intermédiaire grand public aux puces RFID ?

Le bracelet Unique, via un jeu de couleurs, informe l’utilisateur de toutes sortes de notifications. ©uBirds.eu

Le bracelet Unique, via un jeu de couleurs, informe l’utilisateur de toutes sortes de notifications. ©uBirds.eu

La jeune entreprise polonaise Ubirds a lancé le 22 octobre dernier une campagne de financement sur le site Kickstarter, pour commercialiser son bracelet Unique. L’idée : concevoir une LED, une puce bluetooth et des capteurs à insérer directement sur un bracelet de montre. Alors que les implants de puces sont encore aujourd’hui loin d’avoir conquis le cœur de tous, ce nouveau dispositif pourrait bien être un intermédiaire plus attractif.
Le principe est simple : vous achetez un bracelet adaptable à presque n’importe quel cadran de montre et vous pouvez ensuite l’utiliser dans votre vie quotidienne. Vous avez oublié votre carte club de sport ? Pas de problème, elle est téléchargée sur votre puce ! A l’aide d’un accéléromètre, le bracelet peut compter le nombre de vos pas, la vitesse que vous parcourez et les calories que vous brûlez. La LED, via un jeu de couleurs, indique un appel entrant et un nouveau message. Et, si vous êtes sur le point de partir de chez vous sans votre smartphone, la puce vous en informe.

Et, les fonctionnalités de ce bracelet high-tech pourraient bien se multiplier. Car, le but est de créer un objet entièrement personnalisé à l’utilisateur. Du marketing pur et dur, pour cacher au client les revers de la médaille de l’utilisation d’un tel objet. Unique ne serait-il pas simplement un outil traque de l’individu dans sa vie personnelle et intime ?

Le prix reste attractif. Comptez environ 200 dollars pièce (environ 185 euros) le bracelet de montre classique. Un prix presque équivalent aux puces RFID, ces petits objets pas plus gros qu’un grain de riz, qui sont insérés dans la main ou dans le bras. Si vous voulez personnaliser votre bracelet (couleur, largeur, fonctionnalités), il faudra cependant débourser jusqu’à 499 dollars (environ 470 euros).

Et, c’est bien là le problème. En plus d’un prix convenable, Unique pourrait avoir les mêmes fonctions qu’une puce RFID. La peur d’un corps étranger dans la peau en moins. Le sentiment d’être une machine et d’être traqué sans arrêt est donc limité. Si l’utilisateur n’a plus envie d’être connecté, il peut enlever sa montre. Sauf que le bracelet reste bel et bien connecté en permanence. Une manière douce d’intégrer les puces dans notre quotidien qui pourraient bien grignoter petit à petit notre liberté.