Paris : nouveau site, nouvelle expérience

Site mobile de la ville de Paris (Capture)

Site mobile de la ville de Paris (Capture de la page d’accueil)

C’est en Juin 2015 que la ville de Paris a dévoilé son nouveau site. Entièrement conçu en Responsive Design par l’équipe de développeurs interne à la mairie (Paris Numérique), le site est tout d’abord pensé pour ses utilisateurs. Il se veut être intuitif et performant. Retour sur cette nouvelle interface.

Moins de pages, plus de lisibilité

NOUVELLE CHARTE GRAPHIQUE

Logo, couleurs… Tout a été retravaillé, les couleurs rose et bleu reprennent le logo institutionnel de la mairie. Le bleu attrait à tout ce qui concerne le visiteur; le parisien en particulier (services disponibles, participation à la vie de la ville, réseaux sociaux…). Le rose concerne les zones d’interactivité du site (Menu, boutons…)

Une hiérarchie complètement revue

Le précédent site de la ville comptait pas moins de 1 millions de pages. Aujourd’hui ce nombre a amplement réduit. Le projet de conception a duré 9 mois où le choix de l’arborescence a été difficile (Pas moins de 7 propositions ont été effectués avec quelques 7  à 8 sous-niveaux). On remarque à présent seulement 3 rubriques dans le menu horizontal : Services et Infos Pratiques, Actualités, Municipalité. Précédemment il y en avait plus d’une dizaine, ça change ! On se retrouve au centre avec un moteur de recherche interne, où l’utilisateur doit taper ses mots-clés pour trouver son information. Ce moteur est intuitif et interactif grâce à l’auto-complétion : la fait de

Recherche intuitive

Recherche intuitive

taper une suite de caractères affiche des suggestions automatiquement.  En dessous de cette barre est affiché l’ensemble des catégories les plus consultées. La fonction de recherche est accessible quelque soit notre endroit sur le site! Pratique et rapide de trouver son info en quelques clics !

 

D’autre part, les titres sont compréhensibles par tous par leurs grandes tailles et surtout par leurs images d’illustration. Le site joue beaucoup sur les icônes. Néanmoins, ces titres prennent toute la page sur un PC : en d’autre terme, lorsqu’on arrive sur la page nous avons la bannière titre image, il faut scroller la page pour lire le contenu.

Titre et image d'illustration

Titre et image d’illustration sur chaque page

Différents formalismes pour différents contenus

Lorsqu’on visite le site, on peut observer qu’entre ces 3 rubriques, il n’y a pas le même formalisme de navigation. Raphaël déplore ce manque d’homogénéisation  dans son blog. De mon côté, je suis opposé à son point de vue, considérant que même si en effet, ce formalisme diffère, le haut et le pied de page restent identiques. On est donc bien sur le même site mais dans une section différente. Il y aurait de quoi s’inquiéter si ces deux parties (haut / bas) n’étaient pas présentes, or elles le sont ! Cette différence s’explique par le type de contenus à afficher à l’internaute. On ne va pas expliquer de la même manière une information locale et une information sur un service de la municipalité.

L’actualité est affiché en style multi-bloc comme on peut le retrouver sur les sites d’infos généralistes. Pour ce qui est des services de la municipalité, cette rubrique s’inspire du site du gouvernement anglais : interactif, il y a un menu vertical se trouvant à gauche, ce qui a une certaine connotation au rapport à l’autorité et de ce fait au rapport institutionnel.  L’utilisateur navigue en partie, sous partie, sous-sous partie, il se promène et clique de nombreuses fois pour parvenir à ses fins mais il ne se perd à aucun moment, le chemin est fluide. Il peut retourner en arrière, avancer sans obstacle. On pourrait être amené à croire que, pour que l’utilisateur trouve ce qu’il souhaite, il ne faut pas dépasser le nombre de 3 clics; quota à partir duquel l’expérience n’est plus celle escomptée… Cette règle des 3 clics est discutable et Il est d’ailleurs très difficile voir impossible pour un site institutionnel tel que la ville de Paris de faire en sorte d’avoir un accès à n’importe quelle info en 3 clics…

Cette remise en beauté est un succès. Malgré cette vidéo en page d’accueil très pénible si on la regarde plus d’une minute, l’équipe Paris Numérique a su s’approprier au mieux les nouvelles technologies du Web pour en faire un site simple et intuitif. Mon gros coup de cœur : la page d’erreur 404, avis aux nostalgiques !

Le site de Paris

Le site de Paris Numérique

Le dossier de presse de la refonte Paris.fr

Blog de Raphaël, UX designer