Et le « mot de l’année » est … un emoji !

Emoji

Il semblerait que l’année 2015 soit celle des petites têtes jaunes. Pour la première fois le « mot de l’année » choisi par la prestigieuse Université d’Oxford (The Oxford Dictionaries) est un emoji.

Véritable ascension cette année, les émoticônes sont utilisés par tous, autant sur les réseaux sociaux que dans les messages textes. Et la start-up américaine Emoji Works l’a bien compris en sortant le 4 novembre dernier un clavier physique dédié aux emojis.

Clavier Emoji Works

Le premier clavier physique dédié aux emojis

Le principe ? 

Le clavier fonctionne en Bluetooth et est compatible OSX, iOS et Windows 10. Il est disponible en trois gammes autour de 100$.

Son prix peut sembler exorbitant, surtout qu’Emojiworks n’a pas inventé le concept des émoticônes mais seulement une plus facile utilisation de ceux-ci. Le clavier est perçu par les amateurs d’emoji comme un gain de temps dans la conception des messages et permet d’avoir sous les yeux plus d’emojis que dans l’utilisation Smartphone classique, donc de varier leur utilisation.

L’image pour l’universalité

Personne n’échappe à cette nouvelle forme de converser. Que l’on soit sceptique quant à son utilisation ou que l’on n’ait pas grandi avec les émoticônes, tout le monde en a déjà utilisé ou aperçu un dans un message ou sur les réseaux sociaux. Véritable plus-value dans une conversation, utiliser un emoji ne se fait pas au hasard. On ne nous l’apprend plus, ces petites images chargées d’émotions et bourrées de connotations sont l’expression directe de l’humeur de l’expéditeur.

Les emojis s’inscrivent de plus en plus dans les formes du langage numérique au point de pouvoir affirmer être universels à toutes les langues et concerner toutes les nationalités. Depuis sa dernière mise à jour il y a quelque mois, iOS propose des emojis toujours plus personnalisés, comme en témoigne les couleurs de peau désormais disponibles pour chaque emoji. Une mosquée, une synagogue et un plus grand nombre de drapeaux ont été ajoutés. Les emojis concernent aujourd’hui toutes les nationalités et toutes les cultures.

Même si le concept des émoticônes intégrés aux claviers ne date pas d’hier, ce dernier n’en restait pas moins virtuel. Emojiworks semble donc avoir trouvé le parfait moyen de créer une demande dans une société où la rapidité et la facilité sont avant tout recherchées.

🎓🤓