Twitter, de l’étoile au coeur

twitter

Alors que Facebook teste l’abandon de ses « likes » pour des « emojis » (des émoticônes), Twitter a décidé début novembre de remplacer ses « favoris » par des « likes ». Un changement porteur de sens.

Il y a encore quelques semaines, les utilisateurs de Twitter avaient trois possibilités pour réagir à un tweet : la réponse simple, le « retweet » qui consiste à partager la publication sur sa propre page, ou l’ajout du tweet à ses favoris, en cliquant sur une étoile. Aujourd’hui, le nombre de possibilités est resté le même, mais l’étoile a cédé sa place à un cœur. Un peu à la manière de Facebook, les internautes peuvent maintenant « liker » une publication en cliquant sur ce cœur. Les tweets en question sont classés dans une rubrique « aimés » quand les anciens étaient classés dans les « favoris ». Le principe reste donc le même, mais le sens, lui, a bien changé.

image

Une stratégie commerciale

Ce changement n’est bien évidemment pas étranger aux « likes » utilisés par Facebook, principal concurrent de Twitter. De manière plus générale, ce passage au like est une manière « d’homogénéiser les échanges pour l’ensemble de la communauté », a précisé le réseau social. En effet, cette fonction s’applique déjà à Periscope, son application de vidéos en direct, et à Vine, une plateforme de vidéos courtes.

Le co-fondateur de Twitter, Jack Dorsey, a récemment été rappelé à la direction générale, avec comme mission de relancer sa croissance. Le réseau social est très populaire chez les journalistes et les utilisateurs de nouvelles technologies, mais ses 320 millions d’utilisateurs sont bien loin des 1,5 milliard du réseau social de Mark Zuckerberg. L’une des priorités de Jack Dorsey est de séduire de manière plus simple le grand public. Et l’une des solutions réside donc dans ce passage de l’étoile au cœur.

Valoriser le tweet différemment

Cette nouvelle pratique est donc porteuse de sens. Le « favori » était apprécié par les utilisateurs car il était utilisé de différentes façons. Archiver des tweets, en approuver d’autres ou encore « poker » (signaler sa présence). De multiples significations, peut-être trop nombreuses et compliquées pour les novices. C’est en tout cas ce que pense le réseau social, qui a dit vouloir permettre aux utilisateurs d’exprimer leur opinion plus simplement. Et qui veut surtout en attirer de nouveaux.  « Nous voulons rendre Twitter plus simple et son utilisation plus gratifiante, et nous savons que parfois l’étoile pouvait créer de la confusion, surtout pour les nouveaux venus », a commenté Akarshan Kumar, responsable produit.

Simplifier l’utilisation, donc. Une utilisation à laquelle chacun donnait un sens différent. Vincent Glad, journaliste à Libération, avait listé les 25 significations possibles du favori, en octobre 2014.  « On peut aimer beaucoup de choses, mais toutes ne peuvent pas être des favoris », avance de son côté Akarshan Kumar. « Le cœur est un symbole universel qui résonne à travers les langues, les cultures et les fuseaux horaires ». L’icône du cœur est moins ambiguë, car sa signification est la même dans beaucoup de pays et de cultures. En cliquant sur cet icône, l’utilisateur signal simplement qu’il aime ou n’aime pas un tweet.

Rendre l’utilisation plus gratifiante, aussi. Le « like » symbolisé par le cœur connote une forme de reconnaissance et de légitimité plus personnelle et beaucoup moins formelle que l’étoile du « favori ».

Si ce changement à pour but d’attirer de nouveaux utilisateurs, la majorité des internautes déjà conquis par Twitter ont mal reçu ce nouvel icône. Peut être seront-ils plus convaincus par les émojis apparus il y a peu sur le réseau social.