La presse jeunesse part à la conquête du Web

Le p'tit libé

En octobre 2015, le journal Libération a lancé une nouvelle déclinaison numérique de son titre à destination des plus jeunes. Intitulée Le P’tit Libé, cette application a pour but d’expliquer l’actualité aux enfants sous forme de page web interactive. Chaque mois, la rédaction aborde un grand sujet de société, à travers des « dossiers pédagogiques et ludiques ». Quatre numéros sont déjà publiés dans la rubrique le P’tit Libé sur le site http://www.liberation.fr/.

Un fond bleu, des dessins, des photos, des cartes interactives et même un quizz. Le quatrième numéro du P’tit Libé n’est guère plus évolué que ces prédécesseurs. C’est sur cette simplicité d’interface, récurrente à chaque numéro, que mise la rédaction pour fidéliser ses lecteurs. Un fond de couleur unie, différent à chaque sujet, est utilisé dans le but de mettre en valeur le contenu même, à savoir les photos et les dessins. La mascotte, un bonhomme dessiné par un enfant, est elle aussi toujours présente. Mise en scène, elle facilite la navigation dans les différentes pages ainsi que la lecture du numéro.

Imaginé par le pôle Nouvelles Écritures du journal, cette petite révolution numérique rencontre déjà du succès auprès des enfants, mais aussi des parents et des enseignants.

Un choix d’interface simple pour faciliter la clarté de l’information 

le p'tit libé 2

Le sommaire du quatrième numéro du P’tit Libé joue toujours sur la simplicité

L’intérêt de ce format se révèle dans le contenu des réponses apportées aux enfants : « Qu’est ce qu’un migrant ?/ Pourquoi ne peuvent-ils pas aller où il veulent ? » Ou encore « Qu’est ce qui se passe à Calais ? » Des questions posées dans le premier numéro et illustrées notamment par un onglet  « témoignage », où l’on retrouve celui de Suyrana, une syrienne de 10 ans, réfugiée en France. Si Libération a choisi d’intéresser un lectorat enfant, en passant par internet, c’est pour essayer de répondre à une demande grandissante. En France, peu de médias d’actualité se consacrent aux jeunes lecteurs. La presse d’actualité jeunesse reste un marché de niche, mais qui tend à se développer, comme le prouve l’initiative de Libération. Sa stratégie d’élargir son lectorat avec le P’tit Libé s’avère payante : les abonnés parents sont ravis de pouvoir désormais partager le titre avec leurs enfants ! La rédaction de Libé innove aussi dans son choix de support, loin des classiques papier ou télévision. Créer une application lui permet d’être plus proche de ses nouveaux petits lecteurs, grands habitués des tablettes et ordinateurs.