Peter Sunde attaque l’industrie du disque avec sa nouvelle machine

C’est avec sarcasme que le co-fondateur du site de torrent The Pirate Bay, Peter Sunde, fait son retour en s’attaquant une nouvelle fois à l’industrie du disque avec un appareil nommé “Kopimashin”, une machine capable de copier 100 fois un morceau en 1 seconde.

kopimashin-640x408

Bien que Sunde passa 5 mois derrière les barreaux pour violation du droit d’auteur l’an dernier, cela n’a enlevé en rien son militantisme pour le libre échange de fichiers et la copie d’œuvres audio. En effet, il a déclaré au site TorrentFreak : « Je veux montrer l’absurdité d’adosser une quelconque valeur à une copie. La machine a été faite pour démontrer un principe : la copie ne crée aucun danger pour l’industrie ». Avec une valeur théorique de 1,25 dollar par copie illégale, l’appareil produit aisément environ 10 millions de dollars de pertes par jour. Grace à cela Peter Sunde veut aussi prouver que les dollars que sa machine génère sont fictifs, tout comme ceux que les majors réclament aux fondateurs de The Pirate Bay, car pour lui “les procès pour partage de fichiers d’aujourd’hui  sont les procès pour obscénité d’hier : les revendications ne sont jamais valides, car elle ne se basent jamais sur des dommages réels”.

Mais notons que la Kopimashin est assez rudimentaire, elle est composée d’un ordinateur Raspberry Pi, d’un peu de code python et d’un écran LCD. Et le projet va plus loin, le suédois est en train de construire 13 autres modèles de la Kopimashin dont une partie sera vendue et l’autre exposée en tant qu’oeuvre d’art dans un projet futur appelé “Konsthack”. Peter Sunde a même déposé une candidature pour entrer dans le Guinness Book des records.