Quand les internet en veulent aux kids de youtube, et pas que …

On connaissait Happy Tree Friends qui détournait des personnages de dessins animés candides en serial killers aux intentions sordides. Destinée aux adultes, la web série a fait des petits. Les détournements de personnages de Disney, et pas que, sont monnaie courante chez l’hébergeur de vidéos et propriété de Google. Et le problème, c’est qu’ils se retrouvent désormais aisément dans les suggestions de la chaîne Youtube Kids.

 

 

Un sacré souci qui pousse aujourd’hui la chaîne créée pour les enfants de moins de 10 ans, à durcir sa politique de modération pour éviter que ces vidéos contournent les filtres mis en place, et ne traumatisent trop d’enfants.

Ce n’est pas la première fois que Youtube est sommé de revoir sa politique de filtres et son mode restreint permettant, selon le site, « d’exclure les contenus susceptibles d’être réservés à un public averti, et que vous ne souhaitez pas voir vous-même, ou que vous ne voulez pas que vos proches voient. »

En mars dernier, des membres de la communauté LGBT+ s’étaient indignés de l’application de ce mode restreint sur des vidéos bloquées racontant des coming out ou des histoires amoureuses.

Aujourd’hui, Youtube se défend en minimisant le nombre de vidéos de dessins animés détournés sur la plateforme. Mais rien sur sa responsabilité. Les parents, eux, sont en rogne. Mais rien non plus, sur leur responsabilité. Rappelons que les jeunes enfants, passeraient 4 heures par jour devant des écrans en tous genres. Ce qui en fait une cible privilégiée pour publicitaires ou autre troll averti.

PO