Mozilla Firefox: sa nouvelle version peut-elle doubler Google Chrome ?

Capture d’écran du site de téléchargement de Firefox Quantum.

Avec sa dernière mise à jour, lancée le 14 novembre, le logiciel libre, Mozilla Firefox fait peau neuve. Intitulée Firefox Quantum, cette version doit permettre au navigateur web de regagner de nouveaux utilisateurs, et surtout des parts de marché face à ses principaux concurrents, Microsoft, Apple, et bien sûr Google. 

« Découvrez Firefox Quantum.Toujours plus rapide », peut-on lire sur la page d’accueil de Firefox Quantum, la dernière création de Mozilla Firefox. Si cela peut paraître présomptueux de la part de Mozilla, c’est bien du côté de la rapidité d’exécution que le deuxième navigateur web au monde veut doubler un adversaire de taille, Google Chrome. Une bataille que Firefox a déjà commencé, puisque sur ce même site, il est possible de comparer Chrome à Firefox Quantum, et résultats des courses, sur les dix recherches exécutées sur la vidéo de simulation, à cinq reprises Mozilla l’emporte. Une prouesse d’après Firefox, qui estime avoir divisé par deux sa rapidité par rapport à son ancienne version.

Des nouveautés encore inconnues chez Chrome

Au total, 700 codeurs ont travaillé sur Firefox Quantum. Un travail de longue haleine qui a permis au moteur de recherche de proposer des fonctionnalités jusqu’ici encore inédites, et ce même chez Google. Parmi elles, Quantum est capable d’estimer la priorité d’un onglet par rapport aux autres en fonction de son contenu, ou encore d’utiliser moins de puissance et de mémoire sur un ordinateur que ses concurrents. Le design a aussi été modifié et rafraîchi pour privilégier un style épuré et des couleurs vives. Le tout, en respectant toujours une des règles d’or selon Mozilla, protéger les données de ses utilisateurs. Ce dernier faisant référence à Google, qui via ses services comme Gmail ou Google Drive, en a fait un véritable business.

Néanmoins, même si Mozilla Firefox propose de nombreux changements, la route reste encore longue avant de pouvoir détrôner la référence des navigateurs web. En effet, en France entre 2016 et 2017, près d’un internaute sur deux utilise Google Chrome. Une popularité que l’on retrouve également à l’échelle mondiale, puisque le géant américain possède 63,98% de part de marché mondial en 2017, laissant Firefox loin derrière, avec seulement 13,6%.

Inès Joseph

Une réflexion au sujet de « Mozilla Firefox: sa nouvelle version peut-elle doubler Google Chrome ? »

  1. L’interface du nouveau navigateur de Mozilla, Quantum, est vraisemblablement moderne et pratique. Pour avoir testé le nouveau navigateur, il est nettement plus rapide et fluide que Google Chrome. Pour ce qui est de la sécurité, l’esprit « libre » de Mozilla semble, une fois de plus se confirmer, notamment avec le renforcement de la navigation privée.
    D’avis avec cet article, la part de marché et la notoriété des plateformes du type de Google sont telles qu’il est difficile de les détrôner. On les croirait omniprésentes. Toutefois, de telles inventions confortent les esprits sur la possibilité de suppléer, les services critiquables de ces plateformes.
    A tout point de vue, avec Quantum, Firefox se surpasse pour répondre à ceux qui croient en son esprit libre.

Laisser un commentaire