Looking Glass : l’opération de promotion manquée de Firefox

Rami Malek, dans le rôle d’Elliot Alderson, le pirate informatique qui a le rôle principal de la série Mr Robot. / WikimediaCommonsJeanLuz

Le navigateur web a installé à distance, et sans leur consentement, une extension à ses utilisateurs. Intitulée « Looking Glass », elle renvoyait vers un jeu promotionnel pour la saison 3 de la série Mr. Robot, tout juste sortie aux Etats-Unis. L’opération de promotion a tourné court devant le mécontentement des internautes. 

« Ma réalité est différente de la vôtre ». La formule a provoqué des sueurs froides à de nombreux utilisateurs américains de Mozilla Firefox ce vendredi 15 décembre. Elle accompagnait une extension apparue comme par magie. Un gigantesque piratage organisé ? Perdu. Le module complémentaire « Looking Glass 1.0.3 » n’avait aucune intention de nuire. Il renvoyait simplement vers un jeu en réalité alternative dans le but de  promouvoir la saison 3 de Mr Robot, une série américaine sur les péripéties d’un jeune pirate informatique. 

L’inquiétude a pris le pas sur la campagne marketing et l’opération de promotion est tombée à l’eau. L’installation intrusive, sans autorisation ni explication, au nom d’une opération marketing a suscité la colère des utilisateurs. Ils ne se sont pas privés d’exprimer leur mécontentements sur les réseaux sociaux. Comble de ce mauvais-pas, le « faux virus » publicitaire, semblable à un malware, avait justement pour objectif initial de sensibiliser à la sécurité en ligne, thèmes centraux pour Mozilla Firefox comme pour Mr Robot. « Il ne s’agissait pas d’une promotion rémunérée, mais plutôt d’une collaboration dont le but était d’être amusante. » a précisé Jascha Kaykas-Wolff, le directeur marketing de Mozilla.

Face à l’indignation collective, le navigateur a fait son mea culpa. « Même si l’extension qui a été envoyée aux utilisateurs de Firefox n’a jamais collecté de données, et devait être explicitement activée par les utilisateurs jouant au jeu avant qu’elle n’affecte tout contenu web, nous avons entendu certains de nos utilisateurs dire que l’expérience que nous avons créée a causé de la confusion » a reconnu Jascha Kaykas-Wolff dans un article de TechCrunch. L’extension est désormais uniquement disponible dans un catalogue pour ceux qui le souhaitent, et accompagnée d’un descriptif explicite pour éviter un nouveau malentendu. Le code source a également été rendu public selon Numerama.

« Mozilla aurait dû le savoir mieux que quiconque » a estimé le chercheur en sécurité informatique et protection de la vie privée Bruce Schneier, cité par Zdnet. La protection de la vie privée est en effet particulièrement sensible pour les navigateurs. Chez Firefox, il est un véritable argument de séduction face à son principal rival Chrome. À la sortie de Firefox Quantum, Mozilla affichait fièrement des slogans « Big Browser is watching », dont le « browser » reprenait le couleurs du logo de Google. La maladresse de « Looking Glass 1.0.3 »  pourrait bien lui coûter toute sa propre campagne publicitaire. 

2 réflexions au sujet de « Looking Glass : l’opération de promotion manquée de Firefox »

  1. C’est vraiment une erreur de com’ catastrophique pour Mozilla. Tout son discours sur le respect de la vie privée déployé depuis des années tombe à l’eau. Il va leur falloir beaucoup de temps avant de retrouver la confiance de ses utilisateurs qui sont venus sur Firefox surtout grâce à ce discours. Ils ont du bien rigoler chez Google…

    • Effectivement ! Et Google a dû d’autant plus rire que la campagne cherchait justement à insister sur le respect de la vie privée, en affichant cette affinité avec Mr Robot. C’est d’autant plus frustrant avec la sortie de sa nouvelle version Quantum, qui jouait sur l’idée de dire que ça serait aussi rapide que Chrome mais sans une mauvaise utilisation des données (en bref). Ils espéraient ainsi récupérer quelques utilisateurs de Google.

Laisser un commentaire