Le blocage des accès à Wikipédia en Turquie : Comment le contourner ?

En Turquie tous les accès à Wikipédia ont été interdits par le gouvernement. Les utilisateurs en Turquie ne peuvent plus se connecter à la plus grande encyclopédie en ligne du monde depuis avril dernier.

Le gouvernement turc a été accusé de fonctionner de même façon voire collaborer avec les groupes terroristes selon les articles publiés sur Wikipédia. Après que Wikipédia a refusé de les retirer, ils ont bloqué le site en toutes les langues. La liberté et l’indépendance de l’encyclopédie sont les principes importants sur lesquels la culture de Wikipédia s’est formée. Malgré toutes les objections défendant ces principes, l’accès n’est pas autorisé.

Les réactions contre l’interdiction

La censure a provoqué les utilisateurs à réagir sur les réseaux sociaux. Toutes les moyennes alternatives sont partagées pour accéder à Wikipédia. Les guides pour utiliser VPN (réseau privé virtuel) sont faites et partagées. La Parti Pirate de Turquie a publié une manifestation contre les blocages d’Internet. Ils ont souligné que l’Internet ne peut être la propriété de personne et la liberté de l’accès à l’information est un droit fondamental. Ils ont partagé « les sites miroirs » pour que les utilisateurs puissent connecter à Wikipédia.

Access to information is a fundamental human right. Turkish people, I will always stand with you and fight for this right. #turkey https://t.co/5ZAsc9coVX

— Jimmy Wales (@jimmy_wales) 29 avril 2017

Wikipédia ne retire pas les contenus non voulus et continue de les protéger. La version turc de Wikipédia a mis en place une bande noir sur le slogan “encyclopédie libre” sur son logo. La Fondation Wikimédia met en avance leur solidarité avec les utilisateurs de Turquie. Wikimédia insiste sur importance de l’accès librement aux informations dans ses articles publiées pour dénoncer le blocage :  

…nous sommes derrière la communauté Wikimédia en Turquie et nous poursuivons nos efforts pour assurer l’accès rétabli dans le pays. 

Comment on se connecte si c’est bloqué ?

La Turquie est l’un des pays où Internet est souvent censuré et où l’accès est aussi souvent restreint. Les blocages poussent les utilisateurs à chercher les solutions alternatives pour se connecter librement aux sites bloqués. Par exemple, on utilise largement VPN pour y accéder. VPN propose une « passerelle » permettant d’accéder à l’extérieur, ce qui permet de changer l’adresse IP source apparente de ses connexions. Cela aide contourner les restrictions géographiques de certains services proposés sur Internet. On change le DNS, on utilise les autres alternatives qui sont proposées par les autres utilisateurs comme les sites mirroirs.

On continue a résister contre les blocages, la censure et la domination d’Internet imposés par les pouvoirs politiques. La lutte pour #freewikipedia #freeInternet continue.

Gizem Sade

2 réflexions au sujet de « Le blocage des accès à Wikipédia en Turquie : Comment le contourner ? »

  1. Je trouve que le blocage de Wikipedia est une violation à la liberté d’expression.
    La censure du contenu en ligne est partout et en provenance de nombreux pays. Mais bloquer un logiciel libre comme Wikipedia, l’un des sites les plus visités, à cause du contenu « biaise » qui a été diffusé sur le site, ne donne pas l’accord de l’interdire.
    En fin de compte, wikipedia n’est pas gere par le gouvernement mais par les contributions des internautes, ce qui veut dire que n’importe qui peut publier du contenu sur le site. Le gouvernement turc perd la confiance de son peuple et les conduit a utiliser d’autre IP, rien que pour visiter la plus grande encyclopedie en ligne.

    • Je suis tout à fait d’accord avec toi. Enfaite quand un site est bloqué, prenons exemple de Twitter, nous réagissons sur Twitter. Moi, j’apprends toujours par les postes sur Twitter si c’est bloqué. C’est la question de leurs volonté d’exercer le pouvoir sur Internet quand même.

Les commentaires sont fermés.