Samsung présente ses Galaxy A8 et A8+ avec des airs de S8

Alors que l’on ne les attendait pas pour tout de suite, Samsung a annoncé sans crier gare ses nouveaux Galaxy A qui repoussent encore une fois les bornes du « milieu de gamme ».

 Samsung vient discrètement d’annoncer les très attendus Galaxy A8 et A8+. Successeurs des Galaxy A3 et A5 2017, les derniers nés de la famille prennent néanmoins une direction un peu différente. Ils gonflent en effet toujours plus les caractéristiques des téléphones de milieu de gamme et seront, a priori, vendus encore plus cher que la génération précédente, quitte à marcher un peu sur les plates-bandes des autres gammes du constructeur.

Le Galaxy A8 « standard » embarque un écran 5,6 pouces Super Amoled affichant une définition de 2 220 x 1 080 px. Le mobile adopte le format 18,5:9 inaugurée par le S8 plus tôt cette année. La dalle occupe environ 75 % de la face avant, soit largement moins que celle du S8 qui pointe à 84 %. Cette différence est en partie due aux bords incurvés du haut de gamme que l’on ne retrouve pas sur le A8. À l’intérieur de la bête, on trouve un processeur octocœur, 4 Go de RAM et 32 ou 64 Go de mémoire.

499 € et 599 € ?

La batterie pointe à 3 000 mAh et on retrouve Android Nougat (7.0) aux manettes question OS. On peut regretter que Samsung n’ait pas fait l’effort d’embarquer la version 8.0 d’Android, la dernière en date. Mais là où Samsung veut essayer de se démarquer un petit peu, c’est du côté de la photo. Derrière, on retrouve un capteur de 16 Mpx avec objectif ouvrant à f 1.7. Devant, deux modules, l’un de 16 Mpx et l’autre de 8 Mpx. Un arrangement qui permettra aux utilisateurs de profiter d’un mode portrait avec les caméras frontales.

Le modèle « Plus », quant à lui, ne change pas grand-chose à la fiche technique ; l’écran passe simplement de 5,6 à 6 pouces et la batterie passe de 3 000 à 3 500 mAh. Les deux modèles sont bien évidemment dotés d’un capteur d’empreintes que l’on retrouve au dos, sous l’appareil photo. Un emplacement qui rappelle celui du potentiel Galaxy S9 et qui est surtout bien plus malin que celui du S8.