Publicité, confidentialité et réalité augmentée

Dossier réalisé par : Elsa Rondelli, Chloé Cotnoir, Gabrielle Bizier et Michèle Lédée

La publicité suit et s’adapte aux nouvelles technologies tel que Internet. A l’heure où la publicité cherche à cibler et à récupérer de plus en plus les informations sur les internautes, la réalité augmentée fait son apparition comme un support novateur pour la publicité ciblée. 

Diaporama

Synthèse

Nous nous sommes intéressés à l’évolution de la publicité dans le domaine numérique et à son rapport avec les consommateurs : comment la publicité attire les internautes et en quoi peut-on parler de publicité ciblée ? Et quelle est la place de la réalité augmentée ?

Première Partie : La publicité

Si on met de côté les crieurs du Moyen âge qui communiquent par voie orale sur diverses informations incluant la promotion de produit, on peut commencer à parler de publicité à partir du 15ème siècle lorsque la distribution de tracts et d’affiches murales font leur apparition.

Cependant, la publicité prend vraiment tout son sens au 19ème siècle grâce aux affiches d’artistes tel que Toulouse Lautrec et Jules Cheret qui permettent de créer un lien entre la publicité et l’art. Ces affiches appartiennent aux mouvements poste-impressionnisme et d’art nouveau. La publicité est reconnu comme un savoir-faire, un métier où le créateur doit réfléchir aux outils qu’il va utiliser ainsi qu’à la mise en scène.

La notion de mise en scène est très importante dans ce domaine : c’est ce qui va amener le consommateur à acheter, à se déplacer etc. Même l’affiche reste un objet statique, on voit apparaître un début d’interactivité entre la publicité et le spectateur comme le fait de s’identifier aux personnages d’une publicité ou même de s’imaginer utiliser le produit etc.

Avec l’apparition d’internet, la publicité prend une toute autre forme et son objectif d’être vu par le plus grande nombre de personnes permet une évolution régulièrement des différentes formes de format publicitaires. On rentre dans des compétitions pour faire le plus d’audience, le plus gros buzz. Il faut que la publicité soit marquante.

Cela va entraîner la recherche de données sur les internautes, la publicité souhaite cibler de plus en plus précisément son public.

Deuxième Partie : La publicité ciblée et confidentialité

Depuis plusieurs années déjà, la publicité ciblée sur Internet progresse à une vitesse hallucinante et représente aujourd’hui environ 12 % des dépenses marketing. Les principaux secteurs employant ce mode de publicité sont ceux de l’automobile, de la grande consommation, de la culture et des loisirs, cette forme de publicité est devenue le deuxième marché publicitaire le plus important surpassant les journaux, les magazines et la radio. 

D’une part, il existe le ciblage par emplacement qui permet de diffuser une publicité sur des pages spécifiques du réseau AdSense, régie publicitaire qui utilise les sites Web comme support pour ses annonces . D’autre part, il existe également le ciblage par centres d’intérêt. Comme son nom le dit, grâce à cette méthode les annonceurs ont la possibilité d’atteindre les internautes en se basant sur les catégories démographiques auxquelles ils appartiennent et, évidemment, sur leurs centres d’intérêts et données personnels.

Qu’entent-on par données personnelles? Ce sont des informations qui permettent d’identifier formellement une personne grâce par exemple à son adresse IP/email, son état civil, des photos, une plaque d’immatriculation ou une carte de crédit

En France l’organisme qui est chargée de la protection des données personnelles et la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés). La CNIL est chargée de veiller à ce que l’informatique soit au service du citoyen et qu’elle ne porte atteinte ni à l’identité humaine, ni aux droits de l’homme, ni à la vie privée, ni aux libertés individuelles ou publiques. Au niveau européen c’est le G29 qui est chargé de faire collaborer les 15 « CNIL » pour élaborer des normes européennes, c’est 15 sous groupes se réunissent tout les 2 mois à Bruxelles.

Alors comment protéger ces données ? La publicité est toujours en quête de nouveaux subterfuges pour nous pousser à la consommation. On parle même aujourd’hui de géolocalisation.

Troisième Partie: La réalité augmentée

La réalité augmentée désigne la superposition d’éléments 2D ou 3D du monde virtuel sur la vision du monde réel telle que nous la percevons. Cette technologie permet d’enrichir la réalité en affichant, via un terminal muni d’un capteur optique (un téléphone par exemple), des informations uniquement disponibles sur Internet.

Il y a trois caractéristiques qui font de la réalité augmentée ce qu’elle est aujourd’hui. Son application doit permettre de :

    • combiner des éléments réels et virtuels
    • être interactif et en temps réel;
    • fonctionner dans un environnement 3D

Les éléments virtuels peuvent se manifester par la perception d’éléments réels liés aux sens tels que l’image ou les sons, mais pourquoi pas, plus tard, des odeurs.

Cette technologie permet d’accéder visuellement en situation réelle à n’importe quel produit. Selon certains, la réalité augmentée est un outil qui va devenir indispensable dans le parcours d’achat du consommateur, à l’heure où celui-ci est de plus en plus exigeant et de plus en plus méfiant. Difficile, avec ce genre d’expérience, d’imaginer des consommateurs qui arriveront à être satisfaits de simples présentations de produits par la suite. En termes de marketing les possibilités sont sans limites que ce soit au niveau du produit/service en lui-même ou au niveau de l’image de marque et du monde que l’on souhaite faire découvrir.

 Avec le développement de cette technologie, l’information sera utilisée à 100 % et disponible à tous en temps réel. Ces perspectives peuvent effrayer les réticents et méfiants d’entre nous quant au partage d’information, mais le débat reste le même que celui déjà bien connu du partage des données sur Internet.

Sources et ressources complémentaires

Biblio

Anderruthy Jean-Noël, Google AdWords, Analytics et AdSense (générez plus de trafic sur votre site) (French), Éd. ENI, St-Herblain, 2009.

Beaudouin-Lafon M., « Interaction instrumentale: de la manipulation directe à la réalité augmentée », Actes Neuvièmes journées francophones sur l’Interaction Homme Machine (IHM’97), Futuroscope, September, 1997,  [ http://www.lri.fr/~mbl/INSTR/ihm97-paper/introduction.html ], consulté le :  6 décembre 2012.

Chandon J. L. (analytic), Saber-Chtourou M. (analytic), Association Française de Marketing. (AFM) Paris et Institut d’Administration des Entreprises. (IAE) Caen, « Les facteurs explicatifs du taux de clic (French) », 2001.

Didier J. Y., Contributions à la dextérité d’un système de réalité augmentée mobile appliqué à la maintenance industrielle,, Université d’Evry-Val d’Essonne, 2005,  [ http://hal.archives-ouvertes.fr/tel-00339615/ ], consulté le :  6 décembre 2012.

Fakiri S., Mesurer l’efficacité de la publicité Internet (p. 15), E-Consulting, 2008.

FOURQUET-COURBET M. P., « Influence attendue et influence effective de la publicité sur l’internet: Des représentations sociales des producteurs aux modèles scientifiques », Questions de communication, 2004, no 5,  [ http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=18605645 ], consulté le :  6 décembre 2012.

Hussherr F. X., La publicité sur Internet, Dunod, 1999.

Hussherr F. X., La publicité sur Internet: un modèle économique dépendant de l’efficacité publicitaire,, 1999,  [ http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=14197149 ], consulté le :  6 décembre 2012.

Hussherr F. X. et Pogorel G. (Directeur de thèse / Advisor (for a thesis or dissertation)), La publicité sur Internet : un modèle économique dépendant de l’efficacité publicitaire (French),, Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications, France, 1999.

Mackay W. E., « Réalité Augmentée: le meilleur des deux mondes », La recherche, 1996, no 285, pp. 32‑37.

Variot J. F., La marque post publicitaire: internet, acte II, Village mondial, 2001,  [ http://www.lavoisier.fr/livre/notice.asp?id=3SKW3RARRKXOWD ], consulté le :  6 décembre 2012.

(bibliographie créée avec Zotero)

Web

« Commission nationale de l’informatique et des libertés », in Wikipédia, 2012,  [ http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Commission_nationale_de_l%27informatique_et_des_libert%C3%A9s&oldid=86201452 ], consulté le :  6 décembre 2012.

« Publicité », in Wikipédia, 2012,  [ http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Publicit%C3%A9&oldid=86061918 ], consulté le :  6 décembre 2012.

« Réalité augmentée », in Wikipédia, 2012,  [ http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=R%C3%A9alit%C3%A9_augment%C3%A9e&oldid=85383562 ], consulté le :  6 décembre 2012.

« Cible (marketing) », in Wikipédia, 2012,  [ http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Cible_(marketing)&oldid=65666452 ], consulté le :  6 décembre 2012.

« Après Google, des lunettes à réalité augmentée pour Microsoft ? », sciencesetavenir.nouvelobs.com,  [ http://sciencesetavenir.nouvelobs.com/high-tech/20121126.OBS0466/des-lunettes-a-realite-augmentee-pour-microsoft.html ], consulté le :  6 décembre 2012.

« Publicité ciblée sur internet: Bruxelles s’inquiète | Internet », La Presse,  [ http://techno.lapresse.ca/nouvelles/internet/201210/11/01-4582222-publicite-ciblee-sur-internet-bruxelles-sinquiete.php ], consulté le :  6 décembre 2012.

Téléchargement

Télécharger le dossier

Laisser un commentaire