Fablab – Imprimantes 3D – Do It Yourself

500 fablabs dans le monde. Profitant de la tendance nouvelle qu’est le DIY, ces   nouveaux espaces de production fleurissent un peu partout. Leurs enjeux et fonctions   sont divers. Répondant à des besoins exprimés par la population, les fablabs sont de plus   en   plus sollicités que  ce soit   par   des   entreprises ou par   des citoyens. Mais   malgré leur utilité, ils présentent également des dérives non négligeables.

imprimante3d

Dossier réalisé par :  Amélie JAMES, Marie-Noëlle DEH, Élodie SOUPAMA, Anaïs VIDAL


Diaporama

PDF du diaporama

Synthèse

Depuis quelques années, la tendance du DIY a pris une réelle importance au sein de notre société. Identifié comme un phénomène de société, cette tendance prend racines dans divers courants. Selon un sondage publié par l’Opinion Way, 61 % des Français pratiquaient le DIY. Ainsi, concevoir et produire des objets de la vie quotidienne, technologiques ou encore artistiques est devenu de plus en plus usuel. Les raisons de ce succès sont multiples et s’expliquent notamment par le contexte de crise économique à laquelle est confronté le pays
aujourd’hui.

De cette nouvelle pratique de consommation, sont nés les fablabs, espaces de fabrication ouvert au public et permettant l’accès à divers outils technologiques. Né à la fin des années 90, au M.I.T (Massachusetts Institute of Technology), le concept des fablabs s’est généralisé depuis. Actuellement, la Fab foundation recense 500 fablabs dans 73 pays. Ils accueillent différents types de publics qui profitent tous des outils numériques mis à disposition. Ces espaces sont désignés comme des lieux où l’on échange et mutualise ses connaissances. En créant une communauté de makers, les fablabs favorisent la création de lien social, la force qui lie entre eux les membres d’une communauté sociale, d’une association, d’un milieu social.

Et si ces nouveaux espaces de production se développent peu à peu, on assiste parallèlement à un nouveau concept de l’économie. Une économie qui repose sur trois financements différents. Les fablabs permettent également de relocaliser tout ou une partie de la production à travers une économie dite économie de partage. En s’implantant dans des secteurs industrialisés, les fablabs sont un moyen de redynamiser la production locale. Mais des dérives existent quant à l’émergence de ces nouveaux espaces de production, et plus généralement à la tendance du DIY.

Ce dossier a pour but d’étudier cette nouvelle tendance qui émerge. Dans une première partie, nous étudierons ce phénomène de société. Au sein d’une deuxième partie, nous analyserons les fablabs, espaces qui émergent aujourd’hui puis nous verrons leur dimension socio-économique. Dans une dernière partie, nous étudierons les dérives et idées reçues existantes liées au DIY et aux fablabs.

Sources et ressources complémentaires

Biblio

  • Collectif. Passerelle N 11/2014 pour une Information et un Internet Libres. Ritimo, 2014.
  • Fablab, Hackerspace : Les lieux de fabrication numériques collaboratifs. Rennes, 2014.

Web

 

Téléchargement

Dossier Fablabs DIY et Imprimante 3D

 

Laisser un commentaire