Les médias face aux défis des supports mobiles

Les ordinateurs bientôt dépassés par les smartphones ? Selon Le Figaro, les mobiles et tablettes sont de plus en plus privilégiés aux PC et aux Mac. Depuis 2017, ils représentent près de 65 % des consultations de sites et la majorité des requêtes sur Google. Interfaces innovantes, consommation immédiate de l’actualité, concurrence des applications de réseaux sociaux sont autant d’enjeux pour les médias sur ces supports mobiles.

Lire la suite

Le « swipe » de La Matinale

En 2015 le journal Le Mode a lancé sa nouvelle application mobile intitulée « La Matinale »,  soit la troisième application mobile du quotidien national. Quelques mois à peine après son lancement, elle enregistrait déjà 300,000 téléchargements. Comment expliquer ce succès? La principale innovation de cette application réside dans son design et dans son principe de fonctionnement. Quels impacts sur les modes de consommation et sur les usages vis-à-vis de l’information?

Écran d’accueil de La Matinale – Capture d’écran

En 2015 le journal Le Mode a lancé sa nouvelle application mobile intitulée « La Matinale »,  soit la troisième application mobile du quotidien national. En effet, ce dernier avait déjà lancé son application « Journal Le Monde »,suivie peu après de  « Le Monde, l’info en continu ». Alors que la première a été créée pour permettre aux utilisateurs de retrouver sur mobile les mêmes contenus du journal papier ainsi que des suppléments hebdomadaires et mensuels, la deuxième leur donne un accès plus « direct » à l’information. Cette deuxième leur permet en effet de rester branchés aux fil d’actualités tout au long de la journée en leur proposant des lives informationnels ou encore en leur envoyant des notifications dès qu’une nouvelle information est publiée par le journal. Ainsi, là où la première propose simplement une version numérisée et mobile de ses publications papier, la deuxième offre aux mobinautes la possibilité d’être immergés, en continu, dans le fil des actualités et dans une dynamique d’immédiatété de l’information.
Lire la suite

Nouveautés Messenger : quand les IA s’invitent dans la discussion

Initialement prévue pour de la discussion instantanée, l’application Messenger se voit aujourd’hui investie par les intelligences artificielles. Sans savoir si les nouveaux usages s’adaptent à l’interface ou l’inverse, Messenger devient, grâce au concours des IA, un outil plus humain.

En avril dernier a eu lieu l’édition 2017 de la conférence F8, lors de laquelle Facebook parle aux développeurs. A cette occasion, David Marcus, vice-président et responsable de l’application Messenger, a présenté les nouveautés. Lire la suite

Facetts : l’appli de messagerie qui préserve votre identité

Facetts

Facetts est disponible gratuitement sur l’App Store ou le Google Play Store.                                                                                                                                                                   Crédit photo : Facetts

Reprendre le contrôle de votre identité numérique tout en la préservant ? C’est désormais possible grâce à la nouvelle application de messagerie instantanée Facetts. L’idée : lever toutes les barrières de la mise en relation. Vous n’hésiterez plus avant de laisser votre contact. Présentation du projet par son président et co-fondateur Valère Fedronic. Lire la suite

Après le Fappening, le Snappening

snapchat-bratVous aviez apprécié les photos piratées de vos starlettes préférées dans le plus simple appareil ? Et bien sachez que si vous utilisez Snapchat, vous êtes peut-être sur le point de savoir ce qu’elles ont ressenti. En effet, un peu plus d’un mois après le piratage massif de l’Icloud, ce seraient plus de 13 gigaoctets de photos et vidéos envoyés via l’application au fantôme qui auraient été détourné par un groupe de hackers.
Lire la suite

LULU : l’application 100% girly 100% sexiste

Lulu  ou "Quand Sex & the city rencontre Facebook" Cosmoplitan. cdts: capture d'ecran site lulu

Lulu ou « Quand Sex & the city rencontre Facebook » Cosmoplitan. (crédits: capture d’écran site lulu)

Grâce à LULU, une femme peut désormais se renseigner facilement sur l’homme qu’elle s’apprête à rencontrer si celui-ci a été noté par une ou plusieurs de ses ex (sens de l’humour, performances sexuelles…). Un nouveau joujou osé qui se positionne aux limites de la diffamation.

Lire la suite

Spotify, maintenant gratuit pour les portables et les tablettes

Spotify

Spotify a convoqué les médias au siège de New York pour la présentation de la dernière nouveauté de sa plate-forme électronique de distribution de contenu musical. Désormais, les utilisateurs pourront accéder avec leurs portables et leurs tablettes au « streaming » gratuit, comme avec l’ordinateur de bureau dans lequel l’utilisation du logiciel était déjà non-payante. Précédemment, le repertoire de musiques dans un smartphone était seulement accessible aux abonnés premium (ceux de paiement).

La plate-forme a 24 millions d’utilisateurs dans plus de 30 pays. Un quart d’eux paie pour avoir plusieurs options et profiter pleinement de la musique. Les abonnés au service premium paient 9,95 euros par mois et ils peuvent accéder à tout un repertoire de chansons dans un portable mais ils peuvent aussi écouter de la musique sans publicité.

La différence entre les utilisateurs premium et les non-premium est le choix des chansons. Les clients qui paient continueront en faisant leur sélection personnelle, et ceux qui optent pour l’option gratuite écouteront des listes crées pour les contacts ou generées par Spotify et classées selon des styles musicaux. Daniel Ek, co-fondateur de l’entreprise, a dit que « faire de distinction entre des dispositifs n’a aucun sens. Les gens veulent écouter leur propre musique et l’expérience d’usage avec le portable doit être facile ».

Cependant, les affaires de la radio online ne vont pas très bien. 70% des revenus chez Spoty vont aux auteurs et discographiques -plus de 700 millions d’euros en cinq ans-. En 2012 l’entreprise a facturé 435 millions d’euros -le double que l’année précédente- mais elle a encore perdu 60 millions. Malgré cela, les investisseurs continuent en finançant sa croissance et des nouvelles initiatives pour concurrencer face a Google, Apple et Amazon, les géants du XXIe siècle.

Source:

http://tecnologia.elpais.com/tecnologia/2013/12/11/actualidad/1386768584_237122.html

Wibbitz va-t-il révolutionner la presse ?

Passez du format long au format court ! Développée en deux ans, l’application Wibbitz offre un deal très simple à ses utilisateurs : convertir un article de presse en une vidéo de deux minutes. Certains crient au génie, d’autres à la mort de l’article. Coup d’œil sur cet ovni numérique qui « veut révolutionner la presse ».


Lire la suite

Et si la géolocalisation vous sauvait la vie ?

Vue depuis Méribel (Savoie)

Vue depuis Méribel (Savoie)

Quinze minutes. Les plus importantes de votre vie en cas d’avalanche. Enseveli sous une couche de neige, le skieur n’a que peu de chances de s’en sortir. Pour contrer les statistiques mortelles de l’Association Nationale pour l’Étude de la Neige et des Avalanches, il existe une application directement téléchargeable sur Iphone qui permet de géolocaliser l’accidenté.

 

Ah, le ski, les vacances, le vin chaud, la bonne puff de Savoie et les soirées tartiflettes-cheminée-chartreuse entre amis. C’est pour bientôt.

Mais voilà, tutoyer les sommets n’est pas sans risque. En 2013, on dénombre déjà 71 accidents d’avalanche et 36 décès (16 dus au hors pistes, 13 en Savoie). Créée en 2012, l’application iSis permet de géolocaliser une personne prise dans une avalanche et de prévenir les secours. Lire la suite

Bistrips, le nouveau joujou des internautes

La nouvelle appli qui fait fureur sur les réseaux sociaux depuis quelques semaines c’est Bitstrips. Le principe ? Créer son avatar et se mettre en scène sous forme de bande dessinée.

bitsrips1

Une nouvelle application a récemment été prise d’assaut par les internautes. Non, ce n’est pas Candy Crush, mais Bitstrips, l’appli qui permet de créer son propre avatar et de le mettre en scène avec ses amis. Il n’aura fallu que quelques semaines pour conquérir Facebook, et même les smartphones, puisque l’application est désormais disponible sur Android et iOS, se plaçant même en tête des téléchargements gratuits pour iPhone depuis début novembre dernier.

Lire la suite