Vers un âge d’or de l’open source ?

Début novembre, Google a décidé de mettre en open source son tout nouveau logiciel d’apprentissage des machines. Cette technologie de pointe appeler machine learning en anglais a pour but de rendre plus autonome l’informatique en permettant aux machines d’apprendre d’elles-mêmes.

Le 10 décembre, c’était au tour de Facebook de livrer les secrets de fabrications de ses projets liés à l’intelligence artificielle sur son serveur Big Sur. Le lendemain, Elon Musk, patron de Tesla Motors et figure incontournable de la Silicon Valley, annonçait la création de OpenIA. Une fondation qui a pour but de développer les technologies liées à l’intelligence artificielle en les rendant disponible à tous, c’est-à-dire en open source.

Getty Images

Getty Images

Après des décennies d’hégémonie de logiciels prioritaires, les géants du web se tournent désormais vers l’open source. Assiste-t-on à son âge d’or ?

Lire la suite