Blitzr, une alternative française au streaming musical.

Blitzr c’est quoi?original

BLITZR est une plateforme de streaming musical fondée a l’initiative de Bertrand Sebenne rejoins par son frère Johan et de Pierre Anouilh, tous trois membres du groupe  bordelais Year Of no Light. Avec plus de 4 millions d’artistes  et plus de 5 millions d albums référencés, Blitzr s‘impose comme une des plus grandes bases de données musicales disponibles sur la toile. Primée au San Francisco Music Tech Summit 2014 et finaliste du Midemlab 2014, cette plateforme française nous promet une petite révolution.

http://www.blitzr.com/

Lire la suite

Spotify, maintenant gratuit pour les portables et les tablettes

Spotify

Spotify a convoqué les médias au siège de New York pour la présentation de la dernière nouveauté de sa plate-forme électronique de distribution de contenu musical. Désormais, les utilisateurs pourront accéder avec leurs portables et leurs tablettes au « streaming » gratuit, comme avec l’ordinateur de bureau dans lequel l’utilisation du logiciel était déjà non-payante. Précédemment, le repertoire de musiques dans un smartphone était seulement accessible aux abonnés premium (ceux de paiement).

La plate-forme a 24 millions d’utilisateurs dans plus de 30 pays. Un quart d’eux paie pour avoir plusieurs options et profiter pleinement de la musique. Les abonnés au service premium paient 9,95 euros par mois et ils peuvent accéder à tout un repertoire de chansons dans un portable mais ils peuvent aussi écouter de la musique sans publicité.

La différence entre les utilisateurs premium et les non-premium est le choix des chansons. Les clients qui paient continueront en faisant leur sélection personnelle, et ceux qui optent pour l’option gratuite écouteront des listes crées pour les contacts ou generées par Spotify et classées selon des styles musicaux. Daniel Ek, co-fondateur de l’entreprise, a dit que « faire de distinction entre des dispositifs n’a aucun sens. Les gens veulent écouter leur propre musique et l’expérience d’usage avec le portable doit être facile ».

Cependant, les affaires de la radio online ne vont pas très bien. 70% des revenus chez Spoty vont aux auteurs et discographiques -plus de 700 millions d’euros en cinq ans-. En 2012 l’entreprise a facturé 435 millions d’euros -le double que l’année précédente- mais elle a encore perdu 60 millions. Malgré cela, les investisseurs continuent en finançant sa croissance et des nouvelles initiatives pour concurrencer face a Google, Apple et Amazon, les géants du XXIe siècle.

Source:

http://tecnologia.elpais.com/tecnologia/2013/12/11/actualidad/1386768584_237122.html